Diplôme inter-universitaire Pathologies chromosomiques acquises

Présentation et objectifs

POUR CANDIDATER, SUIVEZ dans l’ordre LES INDICATIONS CI-DESSOUS :

Du 15 juillet au 30 septembre 2020:

1)    Envoyer obligatoirement un CV et une lettre de motivation au responsable pédagogique national du DIU : le Dr Chrystèle Bilhou-Nabera

Dr Chrystèle Bilhou-Nabera

Unité de Cytogénétique Onco-Hématologique
Service d’Hématologie Biologique
Hôpital Saint-Antoine
184, rue du Fg St Antoine
75571 Paris cedex 12

 Tél. : 01 49 28 22 72
chrystele.bilhou-nabera@aphp.fr (chrystele.bilhou-nabera @ sat.aphp.fr)

Ces documents (CV et lettre de motivation) seront examinés par les responsables pédagogiques pour valider l’inscription. Aucune inscription n’est acceptée sans l’accord écrit du Dr Chrystèle Bilhou-Nabera.

 

Du 1er octobre 2020 au 15 décembre 2020:

2)    Si l’inscription est acceptée (vous recevrez un mail d’acceptation ou de refus) : veuillez-vous connecter sur le lien "candidature" dans la rubrique "SUR LE WEB" pour vous enregistrer.   A droite de votre écran, en-dessous de l'encadré "Contacts"

 

Durée : 1 an

 60 h d'enseignement théorique (3 séminaires tournants)

 

Dates 2019/2020 pour information

-    20 au 23 janvier 2020 (Paris)

-    03 au 06 février 2020 (Nice)

-    17 au 20 février 2020 (Marseille)

-    11 au 14 mai 2020 (Grenoble)

 

Tarifs Formation 2020/2021

Formation initiale :  600 €  (+ droits inter U)

Formation continue : 1200 €      

 

Objectifs :

Savoir interpréter un dossier de cytogénétique conventionnelle (caryotype) et moléculaire (FISH) en hématologie oncologique ou en oncologie (classement des chromosomes, interprétation des résultats en fonction du contexte clinique et des autres résultats biologiques) dans le cadre d’une activité diagnostique, de recherche clinique et fondamentale.

Mettre à disposition des candidats un enseignement théorique et une formation pratique dans les laboratoires de cytogénétique de proximité pouvant compléter les connaissances requises pour une compétence en cytogénétique.

Dispenser les connaissances de base nécessaires à la compréhension des techniques de cytogénétique conventionnelle et moléculaire

Illustrer par des exemples les différents domaines d’application

 

Présentation

Présentation

Partenariats:
Etablissement(s) partenaire(s)
  • Bordeaux 2
  • Lille 2
  • Nice
  • Marseille
  • Paris

Programme

Programme

Pour information programme 2019/2020:

Le volume horaire total est de 100 heures réparties en : Enseignement théorique : 60 heures sous la forme de 3 séminaires tournants de 3  jours

Enseignement pratique : 40 heures sous la forme de 10 demi-journées de stage dans les laboratoires d'accueil

Le programme théorique est le suivant :

Cycle cellulaire; Chromosomes; Mitose; Le gène et son expression; Techniques de cytogénétique conventionnelle et moléculaire; Principes de culture cellulaire; Bandes chromosomiques et organisation du génome; Système de réparation de l'ADN; Origine et conséquences des anomalies chromosomiques acquises; Cytogénétique des hémopathies malignes; Cytogénétique des tumeurs solides.

Au cours de cet enseignement théorique sont aussi analysés en travaux dirigés des cas cliniques.

Au cours de l'enseignement pratique réalisé dans les laboratoires d'accueil, l'étudiant doit classer 20 métaphases et interpréter des documents de cytogénétique conventionnelle (caryotype) et moléculaire (FISH).

Stages, projets et missions

Nature : Obligatoire
Durée : 10 demi-journées

stage pratique 40 h

Contrôle des connaissances

Une épreuve écrite

(Question de cours et analyse de documents : 3 heures)

Une épreuve pratique obligatoire

(Classement de mitoses et analyse de documents d’hybridation in situ : 3 heures) Obligation d’assiduité

Il faut obtenir la moyenne à l’épreuve théorique et à l’épreuve pratique.

Note éliminatoire si inférieure ou égale à 6 à l’une des questions.

Admission

Admission

Pré-requis

Pas de pré-requis spécifiques

Public visé

Docteurs en Médecine et en Pharmacie,

Internes en Médecine et en Pharmacie à partir de la 1ère année d’internat,

Résidents de Médecine Générale à partir de la 1ère année,

Etrangers titulaires de diplôme en médecine,

Médecins inscrits en DFMS, DFMSA, DES,

Etudiants au cours d’études de 3ème cycle de Biologie Humaine.

Par dérogation : Ingénieurs et Techniciens en Biotechnologies pouvant justifier de 2 années d’expérience professionnelle en cytogénétique.