Diplôme d'université Penser les sciences : approches philosophiques, sociologiques et historiques

Présentation et objectifs

L’offre d’une formation pluridisciplinaire sur les sciences est susceptible de répondre à plusieurs besoins :

  • Nombreuses sont les voix qui appellent aujourd’hui à une « mise en société » ou à une « mise en culture » des sciences, et à des analyses « citoyennes » des développements scientifiques (nanotechnologie, réchauffement global, risque nucléaire, clonage, etc.). Celles ci ont alors besoin, pour être correctement menées, de mises en perspectives historique, sociologique, et philosophique.
  • Il serait inexact de prétendre que l’histoire, la sociologie ou la philosophie des sciences sont nécessaires à l’exercice des sciences, que ces dernières soient considérées en tant qu’objet d’enseignement ou en tant que discipline de recherche. Un certain nombre d’enseignants et de chercheurs, à un moment ou à un autre de leur carrière, peuvent cependant estimer nécessaire d’acquérir une culture et des outils d’analyse et de réflexion qui dépassent les aspects purement opératoires de la science qu’ils pratiquent et/ou enseignent au quotidien. Une formation solide en histoire, sociologie et philosophie des sciences viendrait répondre à cette demande, et pourrait donc intéresser aussi bien les enseignants-chercheurs en sciences du supérieur que ceux du secondaire.
  • On entend souvent regretter que les journalistes et les chargés de communication manquent de recul pour mettre en perspective les actualités et les informations scientifiques et techniques. De ce point de vue, une formation donnant de solides compétences en sciences humaines constituerait un très bon complément aux formations professionnalisantes dans ces domaines.

Cette formation pluridisciplinaire en sciences humaines et sociales a pour objectif de :

  • Acquérir une formation intellectuelle cohérente et ambitieuse sur les sciences, selon trois axes : histoire, philosophie, et sociologie des sciences.
  • Maîtriser les courants principaux de l'épistémologie.
  • Réfléchir sur la nature des controverses, du changement en science et de l'innovation technologique.
  • Interroger les représentations sociales des sciences et techniques.
  • Réfléchir à divers aspects des relations science-société (rôle de la science dans une démocratie, autonomie et autorité épistémique de la science, gouvernance politique de la recherche scientifique).

Admission

Admission

Conditions d’admission

L'admission se fait sur dossier. Le DU est ouvert à la formation continue. 
Niveau de formation : master 2. La formation a une durée de deux semestres. elle peut être effectuée en un ou deux ans

POUR CANDIDATER (niveau M2)

Procédure sur e-candidat entre le 10 avril et le 5 juin 2017

Ré-ouverture de e-candidat du 12 juin au 3 juillet 2017, puis du 28 août au 15 septembre 2017

Public visé

  • Étudiants avancés (niveau Master et Doctorat) en science ou en cursus d'ingénieur
  • Personnes déjà diplômées (niveau master et plus, ingénieurs en particulier mais aussi métiers de la médiation des sciences)
  • Enseignants-chercheurs du supérieur en sciences
  • Enseignants du secondaire en sciences
  • Et plus généralement toute personne soucieuse d'acquérir une culture générale approfondie et pluridisciplinaire sur les sciences.