Diplôme d'état Infirmier en pratique avancée en santé

Présentation et objectifs

Sous réserve de l'accréditation du diplôme par le Ministère

Cette formation vise à former des auxiliaires médicaux en initiant le dispositif par la profession infirmière mais avec la vocation d’élargir l’offre à d’autres professions paramédicales pour renforcer les coopérations entre les professionnels de santé. Cette démarche a pour objectif d’accompagner la mise en œuvre de nouvelles modalités d’exercice. Elle redéfinit les axes de collaboration avec le personnel médical et renforce la coopération entre les professionnels de santé.

L’infirmier en pratique avancée exercera dans une forme innovante de travail interprofessionnel. En acquérant des compétences relevant du champ médical, il suivra des patients qui lui auront été confiés par un médecin, avec son accord et celui de ces patients. Il verra régulièrement ceux-ci pour le suivi de leurs pathologies, en fonction des conditions prévues par l’équipe. Il discutera du cas des patients lors des temps d’échange, de coordination et de concertation réguliers organisés avec l’équipe. Il reviendra vers le médecin lorsque les limites de son champ de compétences seront atteintes ou lorsqu’il repèrera une dégradation de l’état de santé d’un patient.

3 domaines d’intervention sont définis dans un 1er temps :

►les pathologies chroniques stabilisées et les polypathologies courantes en soins primaires

► l’oncologie et l’hémato-oncologie

► la maladie rénale chronique, la dialyse, la transplantation rénale.

Grâce à la pratique avancée, l’IPA renforcera :

► son analyse, plus fine et plus précise

► sa méthodologie, plus rigoureuse

► son autonomie

► sa pratique, qui mobilisera plus d’outils

► ses choix, davantage argumentés vis-à-vis du médecin.

La première année de la mention Pratiques Avancées du Diplôme d’Etat permet aux apprenants d’acquérir :

-      des bases fondamentales, transversales intégrant l’épistémologie des sciences infirmières et communes à toutes les spécialités médicales citées dans le décret relatif aux IPA, et ce au travers de deux semestres communs

-      les bases épidémiologiques, éthiques, de principe de mise en œuvre d’une recherche clinique, de lecture et rédaction de mémoires scientifiques et d’anglais médical. Le premier semestre comporte des enseignements théoriques.

Le deuxième semestre du DE  est conçu en alternance permettant d’associer la formation théorique et le stage pratique. Ainsi, le stage de 8 semaines en fin de première année permettra aux apprenants de se confronter aux situations cliniques nouvelles à travers l’observation des gestes, des pratiques, et d’un périmètre de métiers nouveaux sous la responsabilité et la supervision des tuteurs professionnels. Le choix du sujet et du lieu de stage est fonction de la mention envisagée et du projet professionnel de chaque apprenant.

Présentation

Présentation

Atouts de la formation

La première année permettra donc de renforcer les connaissances concernant la recherche clinique mais aussi d’acquérir les bases de savoir médical indispensables pour asseoir une pratique impliquant des transferts de compétences.  A l’issue de la première année, les apprenants confirment leur choix de leur mention dans le DE en pratique avancée. Ils pourront choisir une des quatre mentions : Pathologies chroniques stabilisées : prévention et poly-pathologies courantes en soins primaires / Maladie rénale chronique, dialyse, transplantation rénale / Oncologie et hémato-oncologie / Santé Mentale et Psychiatrie

D’autres voies d’orientation en fin de la deuxième année peuvent être envisageables.

Compétences visées

Compétences : Les modalités pédagogiques s’articulent autour de la validation de 6 compétences notifiées dans un portfolio de stage qui permettra, en outre, d’attribuer les ECTS des stages : évaluer l’état de santé de patients en relais de consultations médicales pour des pathologies identifiées ; définir et mettre en œuvre le projet de soin du patient à partir de l’évaluation globale de son état de santé ; concevoir et mettre en œuvre des actions d’éducation thérapeutique ; organiser les parcours de soins et de santé de patients en collaboration avec l’ensemble des acteurs concernés ; mettre en place et conduire les actions d’évaluation et d‘amélioration des pratiques professionnelles en exerçant un leadership clinique ; rechercher et analyser et produire des données professionnelles et scientifiques

Programme

Programme

Stages, projets et missions

1re année : Le premier semestre comporte des enseignements théoriques. Le deuxième semestre du DE est conçu en alternance permettant d’associer la formation théorique et  le  stage pratique.  Ainsi, le  stage  de 8 semaines  en  fin  de  première  année  permettra  aux apprenants de  se confronter  aux  situations  cliniques  nouvelles  à  travers  l’observation  des  gestes,  des  pratiques,  et  d’un périmètre de métiers nouveaux sous la responsabilité et la supervision des tuteurs professionnels. Le choix du sujet et du lieu de stage est fonction de la mention envisagée et du projet professionnel de chaque apprenant. Les  modalités pédagogiques s’articulent autour  de  la  validation  de 6 compétences notifiées  dans  un  portfolio de stage qui permettra, en outre, d’attribuer les ECTS des stages :
- évaluer  l’état  de  santé  de  patients  en  relais  de  consultations  médicales  pour  des  pathologies identifiées,
- définir et mettre en œuvre le projet de soin du patient à partir de l’évaluation globale de son état de santé,
- concevoir et mettre en œuvre des actions d’éducation thérapeutique,
- organiser les parcours de soins et de santé de patients en collaboration avec l’ensemble  des acteurs concernés,
- mettre en place et conduire les actions d’évaluation et d‘amélioration des pratiques professionnelles en exerçant un leadership clinique,
- rechercher, analyser et produire des données professionnelles et scientifiques.

2e année :  Le semestre 4 est l’occasion d’effectuer le stage de 4 mois qui permettra de mettre en application les savoirs et les  savoir - agir, ainsi que les enseignements d’initiation à la recherche notamment par rédaction d’un mémoire de fin de master (art. 6 de l’arrêté du 25 avril 2002 relatif au diplôme de master et l’arrêté du 22 janvier 2014 fixant le cadre national des formations conduisant à la délivrance des diplômes nationaux de licence, de licence professionnelle et de master). Cette deuxième année permettra également aux apprenants d’appréhender des diagnostics  et  des  situations  cliniques.  Le  travail  personnel  de  recherche  clinique,  restitué  au  travers  du mémoire  de  stage,  nécessite que les données générales d’enseignement (théoriques, méthodologiques et appliqués) ainsi que la démarche de recherche soient maîtrisées.

Admission

Admission

Conditions d’admission

1re année :

-      Etre titulaire du DE d’Infirmier

-      Etre inscrit(e) au Conseil de l’Ordre des Infirmiers de son département

-      Justifier d’une ancienneté de trois ans dans l’exercice professionnel infirmier

 2e année :

-      Avoir validé la première année du DE IPA

-      Etre titulaire du DE IPA mais souhaitant changer de domaine d’intervention

-      Par le biais du dispositif de la Validation des Acquis Professionnels (VAP)

Candidature

Les apprenants du DE IPA seront inscrits sur la plateforme UNESS (par dérogation en raison du faible nombre) et moyennant un coût conventionné.